L’aventure de DietSensor

L’aventure de DietSensor

L’histoire de DietSensor commence avec Rémy et Astrid Bonnasse. Ce couple français résidant à Paris s’est lancé dans une aventure innovante pour accomplir une mission bien particulière : aider leur fille diagnostiquée à l’âge de 9 ans avec un diabète de type 1. Ils ont décidé de trouver un moyen facile et fiable pour l’aider à gérer efficacement sa maladie en utilisant tout ce que la science connait sur la nutrition et les maladies chroniques.

C’est aussi l’histoire d’un changement de vie radical pour ces cadres aux carrières réussies et leur famille, faisant acte de foi en déménageant à un endroit où le coût de la vie est bien inférieur à celui de Paris, pour se concentrer sur le développement de la technologie de DietSensor.

DietSensor est d’abord une application innovante qui vite à exploiter toutes les technologies pouvant simplifier les choix de ce que l’on mange, afin d’améliorer la qualité de vie de centaines de millions de personnes devant vivre au quotidien avec des maladies chroniques telles que le diabète ou l’obésité, ou simplement les personnes non malades mais qui cherchent à atteindre ou conserver leur poids de forme, grâce à un équilibre alimentaire retrouvé.

De bien des façons, ce fut un voyage vers l’inconnu. Ni Rémy, ni Astrid, n’avait d’expérience dans le domaine des applications et encore moins dans les technologies de pointe. L’apprentissage a été difficile, mais aussi passionnant. Depuis la fondation de DietSensor en 2015, ils ont financé le projet et utilisant leurs contacts personnels et professionnels, et en faisant appel à des investisseurs institutionnels pour recueillir le financement nécessaire. L’équipe DietSensor a ainsi été créée avec des développeurs, des experts médicaux ou diététiques ainsi que de partenaires stratégiques. Le but : fournir un diététicien de poche. Une fonctionnalité qui n’a pas de prix pour aider à prendre les bonnes décisions alimentaires selon son profil personnel et ses objectifs, 7j/7 et à moindre coût.

« Nous avons été confronté à la difficulté de vivre dans l’ignorance et à subir le poids des contraintes d’une maladie complexe. Nous avons découvert par nous même que tout le savoir nutritionnel qui pouvait nous changer la vie existait dans les livres et les études scientifiques mais il n’était pas à porté de main. Les médecins et diététiciens n’ont malheureusement pas le temps et les moyens d’éduquer tous les patients qu’ils suivent sur la nutrition. Notre ambition est que DietSensor fasse le prolongement de leur travail quand le patient est face à lui même dans ses choix alimentaires. Que les utilisateurs souhaitent utiliser DietSensor pour contrôler leur diabète, leur cholesterol, leur perte ou reprise de poids, ou pour améliorer leur forme physique, nous espérons que grâce à la simplicité de DietSensor, faire des choix de repas équilibrés et adaptés au profil  deviendra rapidement une part de leur routine quotidienne avec moins d’efforts à fournir et plus de bien-être en retour. » Rémy, Co-fondateur et PDG de DietSensor

La convivialité et la simplicité d’utilisation de l’application sont au coeur du travail réalisé par Rémy, Astrid et leur équipe, avec l’objectif de réduire le temps passé à réaliser des entrées d’aliments, et d’augmenter plus que jamais les conseils qu’une app de nutrition peut fournir à son utilisateur en retour. Ils intègrent avec l’app des outils jamais utilisés auparavant dans une app nutrition, afin que l’app recommande les aliments, et la quantité adaptée selon ses apports nutritionnels, en tenant compte de l’objectif et de ce que l’utilisateur a déjà consommé depuis le matin.

Au début de leur aventure entrepreneuriale, ils sont allés plus loin en intégrant deux technologies innovantes : le scan moléculaire infra-rouge SCiO®, de ConsumerPhysics permettant de reconstituer l’étiquette nutritionnelle d’un aliment fait maison en 5 secondes par analyse moléculaire infra-rouge, et la balance nutritionnelle connectée DietSensor, pour ceux qui cherchent la précision maximum sur leurs portions.

Au CES de las Vegas de janvier 2016, DietSensor a reçu le premier prix de l’innovation mondiale dans la catégorie Apps et Logiciels. Au cœur de cette reconnaissance d’innovation on trouve l’intégration du scanner SCiO et l’aspect d’utilité publique d’une telle initiative dans ces temps ou le diabète, les maladies cardiovasculaires et même certains cancers grandissent au niveau mondial tel une « épidémie non transmissible ». Malheureusement, malgré ses performances techniques impressionnantes, cette technologie a dû être abandonnée par les fondateurs car le capteur moléculaire SCiO® s’est avéré beaucoup trop cher pour le porte monnaie d’un utilisateur lambda. Cette technologie coûtait à l’origine aux industriels des dizaines de milliers d’euros par machine et Consumer Physics avait réussi à la miniaturiser pour environ 300€ par capteur au lancement, puis le prix public est passé à environ 1500€, ce qui a conduit DietSensor à l’abandonner.

Mais depuis, DietSensor est resté focalisé sur sa mission de donner aux malades et personnes en surpoids des outils et des contenus sur app mobile, scientifiquement valides. L’app DietSensor s’est enrichi au point de devenir assez certainement l’app nutrition la plus complète du monde qui rend accessible 24h/24 les conseils qu’une diététicienne pourrait donner en entretien. Elle propose une multitude de programmes ultra-personnalisés pour atteindre son objectif rapidement : des courses au supermarché (la fonction que propose par exemple l’app « Yuka ») à l’entretien avec une diététicienne en ligne avec partage d’écran, en passant par les conseils de menus tout fait, de recettes, ou l’aide à la composition de repas équilibré sur-mesure.

« Nous sommes ravis que notre expérience personnelle puisse profiter à d’autres et nous nous réjouissons de constater à quel point nos utilisateurs sont également enthousiasmés par l’impact que peut avoir la nutrition sur leur vie grâce à la vaste étendue des services que propose l’app. Il y en a pour tous les goûts ! » Astrid, co-fondatrice et Directrice Communication