Pour atteindre vos objectifs de perte de poids, développer votre masse musculaire, manger équilibré ou même gérer un diabète insulino-dépendant ou votre cholestérol, téléchargez notre app gratuitement

appstore-sgoogleplay-s

L’huile de krill : un remède naturel contre le cholestérol 

Le cholestérol est responsable de plusieurs milliers de décès chaque année dans le monde. Cette graisse naturelle entraîne de nombreuses complications cardiovasculaires. Même si les risques d’un taux élevé de cholestérol sont aujourd’hui connus de tous, ce fléau continue de toucher de plus en plus de personnes. La principale cause est la malbouffe. En effet, une alimentation riche en graisse favorise le dépôt de plaques d’athérome dans les artères. En s’accumulant, ces plaques ralentissent le flux sanguin, ce qui conduit dans la plupart des cas aux infarctus de myocarde ou aux accidents vasculaires cérébraux (AVC). Cependant, il est bon à savoir qu’il existe des remèdes naturels contre le mauvais cholestérol.

Une étude publiée dans le journal scientifique Alternative Medecine Review démontre que l’huile de krill pourrait contribuer à abaisser le taux de cholestérol dans le sang. 120 personnes souffrant d’hypercholestérolémie avaient participé à l’étude dont les retombées donnent une lueur d’espoir à la prévention des maladies cardiovasculaires. Avant d’aller plus loin, découvrons ensemble ce petit animal qui nous veut du bien.

Une synergie de nutriments essentiels

Le krill est un zooplancton. Ce petit animal qui se situe à la base de la chaîne alimentaire marine constitue une ressource essentielle de substances bénéfiques pour la santé. En effet, le krill contient la plus grande variété de nutriments essentiels. Nous y retrouvons des nutriments tels que l’oméga-3 EPA et DHA. L’huile de krill est très utilisée dans l’industrie alimentaire car elle est une excellente source de substances de grande valeur telles que les pigments et les enzymes, entre autres. Dans l’industrie pharmaceutique, elle est surtout recherchée pour son apport en peptides, acides aminés, chitine, antioxydants et acides gras. L’huile de krill est également composée de 70% de protéines, de 10% de gras mono-insaturés, de 14% de minéraux et de vitamines (B, A, E et D). Elle est également riche en fer, iode, manganèse, chrome, sélénium et zinc.

Une importante découverte

Pour les besoins de l’étude, les 120 participants ont été répartis dans 4 groupes. Dans les 2 premiers groupes, on leur administrait quotidiennement une dose de 2 à 3 grammes d’huile de krill alors que dans les autres groupes, on servait à la même fréquence l’huile de poisson et un produit placebo. Au cours de cette expérience qui a duré 12 semaines, les chercheurs ont remarqué une baisse de 18% du taux de cholestérol total dans le sang des participants qui avaient consommé de l’huile de krill. Quant à ceux qui avaient pris de l’huile de poisson, leur taux de cholestérol avait baissé de seulement 5,9%. Ceux qui prenaient le produit placebo ont vu leur taux de cholestérol dans le sang augmenter de 9,1%.

Les scientifiques ont ainsi conclu que consommer 2 à 3 grammes d’huile de krill par jour peut réduire le taux de triglycérides sanguins d’environ 27%. L’efficacité de cette huile s’explique par son apport en phospholipides et antioxydants dont les effets sont bien plus  puissants que l’huile de poisson. L’huile de krill peut être consommée sous forme de gélules ou en capsules de 500 mg.