Archives par mot-clé : cacao

Le chocolat : comment concilier plaisir et santé ?

Voluptueux en bouche, le chocolat n’est pas le seul péché mignon des enfants, il fait aussi le bonheur des grands. Qu’il soit blanc ou noir, en poudre ou en tablette, à tartiner ou en confiserie, tout le monde en raffole (ou presque) ! Mais saviez-vous que la première utilisation du cacao remonte au temps des Mayas ? Ils s’en servaient pour ses vertus nutritionnelles et thérapeutiques et ils l’appelaient « nourriture des Dieux ». Ce n’est pas pour rien !

Le chocolat a un effet stimulant que l’on attribue essentiellement à la théobromine et de manière moins importante, à son proche cousin, la caféine. La théobromine possède des propriétés bronchodilatatrices (relâche les muscles de la paroi des bronches) et vasodilatatrices (permet de dilater les vaisseaux sanguins). Donc, avis aux asthmatiques et hypertendues ! C’est aussi cette molécule qui donne au chocolat noir son goût amer.

Les polyphénols sont des molécules organiques ubiquitaires dans le règne végétal qui jouent un rôle essentiel chez les plantes. Ils sont les produits du métabolisme secondaire des plantes et participent aux réactions de défense de ces dernières. Ce sont ces substances qui confèrent aux plantes leurs bienfaits thérapeutiques.  Les principales classes de polyphénols présents dans le cacao sont les flavonoïdes, catéchines, anthocyanines, entre autres.

Tout comme la théobromine, les polyphénols présents dans le cacao, plus particulièrement les flavonoïdes, ont un effet cardioprotecteur. Ils favorisent la production de l’oxyde nitrique, un puissant vasodilatateur qui aide à améliorer l’élasticité des parois des vaisseaux sanguins, entraînant ainsi une diminution de la pression artérielle et une amélioration de la circulation sanguine. Les polyphénols du cacao sont antioxydants et anti-inflammatoires ; ils permettent de lutter contre le stress oxydatif qui est à la base de nombreuses maladies chroniques comme le cancer, la diabète type 2, etc.

En effet, d’après les études réalisées sur des humains, la consommation du cacao riche en polyphénols à long terme, aide à diminuer la résistance à l’insuline. Plus surprenant encore, Astrid Nehlig, chercheuse à l’INSERM avance dans un article scientifique que ces polyphénols ont le potentiel d’améliorer les fonctions cognitives tels que la mémoire et la vitesse de traitement et de retarder les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer. Et selon Magrone et al. (2017), ils peuvent aussi réduire l’inflammation au niveau intestinal et moduler la composition de la microflore intestinale, notamment les bifidobactéries et lactobacilles, qui aident à maintenir un écosystème stable par leurs propriétés immunomodulatrices.

Enfin, dernier élément mais non des moindres, le cacao est une excellente source de magnésium, un oligo-élément indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Le magnésium agit comme un anti-stress naturel en favorisant la détente notamment au niveau des muscles, facilite la transmission de l’influx nerveux et permet de réduire la fatigue. Une demi-tasse de cacao en poudre fournit 214 mg de magnésium, soit un peu plus que la moitié de nos besoins quotidiens en magnésium (environ 300 mg pour les femmes et 400 mg pour les hommes).

Savoir choisir son chocolat…

Les nombreuses vertus citées ci-dessus sont attribuées à la poudre de cacao brute non transformée. Or, ce que la majorité d’entre nous consomme c’est le chocolat qui est un mélange de poudre de cacao, beurre de cacao (pour lui donner sa belle texture) et du sucre (pour l’adoucir). Sans oublier que la fermentation et la torréfaction, deux étapes importantes pour le développement des arômes, diminuent le pourcentage de polyphénols du cacao.

Cela dit, si le chocolat est bien choisi et consommé avec modération (car même les chocolats à forte teneur en cacao sont caloriques !), il présente des bienfaits intéressants. Plus la teneur en cacao est forte, mieux c’est ! Oui, le chocolat procure du plaisir, mais le plaisir rime avec la qualité ! Pour bénéficier pleinement des avantages nutritionnels, il est préférable d’opter pour un chocolat noir avec une teneur minimale de 70% en cacao.

Découvrez aussi nos 3 recettes vegan à base de cacao, ultra simples et gourmandes !