Pour atteindre vos objectifs de perte de poids, développer votre masse musculaire, manger équilibré ou même gérer un diabète insulino-dépendant ou votre cholestérol, téléchargez notre app gratuitement

appstore-sgoogleplay-s

L’importance des graisses dans votre alimentation

Il y a 20 ans de cela environ,  le terme « sans gras » faisait le buzz époque et il était sur toutes les lèvres. Pendant cette période, les aliments sans gras se retrouvaient partout. Cette tendance à éviter les graisses est le résultat de la notion selon laquelle manger gras est synonyme de prise de poids.

Lors de cette révolution sans gras, les nutritionnistes et les autorités de santé, surtout aux états unis, ont mis l’accent sur les risques liés aux matières grasses et l’impact qu’ont les différents types de graisses sur la santé. Au final, certains aliments tel que l’avocat, qui sont riches en bons nutriments, finissent par subir ce préjudice, ce qui est dommage car le fait d’éviter complètement les graisses peut en réalité nuire à la santé.

Les graisses ont elles leur place dans notre alimentation ?

Les graisses sont essentielles au bon fonctionnement de notre corps. Le vrai sujet est de vous assurer que vous consommez les bons types de graisses, c’est-à-dire les acides gras monoinsaturés et polyinsaturés, qui peuvent aider à prévenir les maladies cardio-vasculaires et contribuer à la perte de poids. Les types de graisses saines que l’on trouve dans les graines, les noix, les huiles et les poissons gras aident à augmenter le « bon » cholestérol (HDL) tout en réduisant le « mauvais » cholestérol (LDL).

Outre ces avantages, les graisses sont des nutriments plutôt rassasiants. Un peu d’huile sur une salade ou manger des noix en collation au lieu des frites vous donnera une impression de satiété pendant plus longtemps, ce qui signifie que vous serez moins enclin à grignoter à nouveau entre les repas.

Du point de vue scientifique, les graisses permettent à notre corps d’absorber correctement les nutriments essentiels, tels que les vitamines A, D, E et K, qui à leur tour contribuent à la vitalité et à l’équilibre alimentaire.

Vous vous demandez peut-être quels sont les mauvais types de graisses. Celles à éviter sont les graisses trans, très présentes dans les aliments transformés, ainsi que dans les fast-foods. Les graisses trans sont utilisées dans les produits industriels alimentaires pour les conserver plus longtemps, mais ils n’ont pas le même effet sur le corps humains. Les graisses trans peuvent augmenter la durée de conservation du hot-dog, mais l’ironie, c’est que manger fréquemment des aliments transformés tels que ce hot-dog raccourcira notre espérance de vie.

Les graisses trans sont au bas de l’échelle et ce sont elles qui devraient être éliminées de votre alimentation. D’un autre côté, les graisses saturées, telles que celles contenues dans le beurre, les viandes rouges et les produits laitiers entiers, ne sont pas aussi nuisibles que les graisses trans, même si elles ne sont pas aussi saines que les graisses insaturées. À ce propos, vous devez limiter votre consommation quotidienne de graisses saturées à un maximum de 10% de votre apport total en calories.

Pour vous aider à vous y retrouver, et éviter d’acheter des aliments contenant trop de graisses saturées ou trans et des produits trop transformés, DietSensor est une application qui scanne vos courses et vous donne deux scores : le Nutrition-Score, qui va vous indiquer si l’aliment ne contient pas trop de graisses (et sucres ou sel) par rapport à d’autres choix dans le même rayon, et le Groupe NOVA, qui sur une échelle de 1 à 4 classifie le degré de transformation des aliments. L’impact sur la santé de la prise en compte de ces scores a été démontré dans plusieurs études scientifiques. Pour en savoir plus, lisez notre article sur le sujet. 

Revenez régulièrement pour découvrir de nouveaux articles sur la nutrition, le fitness et la santé.