Pour atteindre vos objectifs de perte de poids, développer votre masse musculaire, manger équilibré ou même gérer un diabète insulino-dépendant ou votre cholestérol, téléchargez notre app gratuitement

appstore-sgoogleplay-s

La sédentarité est plus dangereuse que les maladies cardiaques, le diabète et le tabagisme

Il est de notoriété publique que l’exercice fait du bien au corps.

Des études passées ont démontré que l’exercice contribue à augmenter la longévité. Mais une étude récente, menée par la clinique de Cleveland et publiée en octobre 2018, illustre la véritable valeur de l’exercice : selon l’auteur principal de l’étude et le cardiologue de la clinique, un mode de vie sédentaire nuit davantage à votre santé qu’une maladie cardiaque, un diabète et le tabagisme.

Même les auteurs de l’étude ont été surpris de voir les résultats. L’étude exhaustive, couvre la période 1991-2014 et a impliqué 122 007 participants. Les chercheurs considèrent cette étude comme l’une des plus ambitieuses de ce type jamais réalisée, qui a donné des résultats très concluants. Les participants ont subi des tests d’exercice physique sur tapis roulant. L’étude était contrôlée et aucune déclaration personnelle n’était autorisée.

12% des patients avaient un niveau d’exercice physique le plus faible : le risque de décès était environ deux fois plus élevé chez les patients les moins performants physiquement que chez les patients souffrant d’insuffisance rénale, et sous dialyse. Les personnes ayant un mode de vie sédentaire avaient un risque de décès jusqu’à 500% plus élevé que les participants qui ont démontré de bonnes aptitudes aux exercices lors de l’étude. Selon l’étude, le fait de rester assis est trois fois plus dangereux que de fumer.

De toute évidence, la sédentarité ne doit pas être minimisée comme une simple paresse. Être sédentaire vous expose à de graves risques de santé. Les auteurs de l’étude croient fermement que l’exercice est le remède.

Est-ce qu’il y a une limite à faire de l’exercice ? Une personne peut-elle faire trop d’exercice jusqu’à augmenter le risque de décès ? Consultez notre article complémentaire pour avoir la réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *